Hear I come!

2015 // son – stéréo // 3’29

Un mashup de voix féminines et masculines prenant du plaisir, allant de la respiration soutenue au cri projeté. Ces voix se répondent comme si elles chantaient les unes avec les autres, en utilisant comme langage toute la palette de manifestations vocales du plaisir.

J’ai souhaité explorer l’idée de l’oralisation intime, caractéristique et personnelle, du plaisir, et de manière complémentaire, celle de sa projection, son énergie dégagée. Comme si dans ces moments là cohabitaient ce qui nous échappe fondamentalement, ce qui jaillit, cette énergie qui nous habite, et à la fois notre définition intime, notre existence la plus nue.

Dans la volonté de parler de plaisir personnel et non de relations sexuelles, j’ai cherché à enregistrer des personnes isolées, de tous sexes et de toutes sexualités, capturées dans leur plaisir intime, manifesté oralement. Tout ce qui, en dehors des mots, va caractériser leur propre plaisir : souffles, gémissements, saccades de respiration, couinements, cris, rires, etc.


Diffusion : Le Frigo webradio, Sounds of Pleasure, Radio Campus Paris [émission « Les Fesses à l’Air » durant « La Nuit du Bruit »]

Presse : « Hear I come : les sons du sexe » [GQ magazine, sept. 2015]« Des sons d’orgasmes pour réenchanter nos rues » [L’Express, nov. 2015]

 Blog : Jouissances vocales